Aux fourneaux pour le Président de la République

hartmannwillerkopf

Le Président de la République s’est rendu au Mémorial du Hartmannswillerskofp accompagné de son homologue allemand M. Frank-Walter Steinmeier pour commémorer l’Armistice du 11 novembre, fin de la 1ère Guerre Mondiale.


A cette occasion, engagés dans cette aventure par Nicolas Fix, Responsable de la Restauration des ESAT 68, et Quentin Jamesse, gérant de L’Alsacien Gourmand, Paola, Nadia, Tristan, Farouk, Jean-Paul, Jean-Bernard, Bernard, Chrystelle et Philippe se sont rendus à l’Espace 110 à Illzach où ils ont tout d’abord confectionné une crème Dubarry, un velouté de saison butternut et potiron, une soupe de légumes oubliés. Dans une ambiance chaleureuse, dynamique et un soupçon de fébrilité ; on ne cuisine pas tous les jours pour des invités aussi prestigieux, ils se sont également chargés de la cuisson de mini-bretzels.
Le 10 novembre, c’est le jour J ! Un peu inquiets devant l’armada de militaires, de gendarmes, de policiers… nous ne savons pas à quoi nous attendre… Un chien renifle nos sacs. La garde du Président de la République nous passe au détecteur de métaux. L’occasion de quelques confidences sur leur métier, ils nous expliquent qu’ils sillonnent le monde au service des Présidents.
Guidés par Zakia Haffner, Aurélien Tranzer, Christine Zaepffel et Christophe Ritzenthaler (ESAT de Colmar, Mulhouse, Sélestat, Impro Bollwiller) nous nous activons : nettoyage de la salle, installation des tables, réchauffage des soupes, préparation du café, nappage et décoration…
11h30, les premiers invités arrivent et viennent se réchauffer, il fait très froid sur la colline. 
Pendant le service, nous discutons avec de nombreuses personnalités, les élus locaux sont ravis de nous retrouver sur place et d’échanger un petit mot avec nous, tous nous félicite pour la qualité de notre prestation. Nous rencontrons les « Petits chanteurs de Thann », les associations de commémoration et d’anciens combattants et les lycéens présents sur le site. Nous assistons de loin à tous ce qui est mis en place pour célébrer l’armistice.
14h, l’agitation se fait sentir. Le chapiteau de réception se vide et nous faisons une pause pour voir arriver notre Président de La République. La cérémonie commence, nous entonnons tous ensemble la Marseillaise et respectons la minute de silence. Malgré l’excitation de participer à un tel événement, nous avons pleinement conscience de la gravité de l’instant.
Le service continue tout l’après-midi jusqu’à 18h. Avant le départ de notre Président de La République, Tristan a eu l’honneur de pouvoir lui serrer la main et de poser pour le photographe de l’Elysée à ses côtés. Le service d’ordre est vigilant, seul Tristan a pu bénéficier de ce moment privilégié.
18h30, nous repartons vers Wattwiller en bus. Nous sommes éreintés mais heureux de cette belle journée, la tête plein de souvenirs et fiers d’avoir su relever le challenge !
Retrouvez l’ensemble des reportages et articles de presse diffusés à l’occasion de cet événement sur
adapeipapillonsblancs.alsace


Emilie Meirland, Chargée de Communication

Crédit photo : Service photographique de l’Elysée