Philippe Brandenburger, Directeur Général, nous offre une visite guidée des établissements et services et une rencontre privilégiée avec les personnes accueillies.

« L’APAEI du Sundgau est née en 1968 grâce à la volonté de familles de répondre aux besoins de prise en charge et de scolarisation de leurs enfants.

Aujourd’hui, dans un cadre verdoyant et chaleureux, 5 établissements situés à Dannemarie accueillent 170 personnes :

  • Un IME de 50 places dont 16 dédiées aux troubles du spectre de l’autisme
  • Un ESAT de 80 places
  • Un accueil de jour de 23 places et 2 places de droit au répit ou d’accueil temporaire
  • Un FASPHV de 7 places
  • Une résidence Habitat inclusif de 6 logements. »

 

A l’IMP, les enfants sont accueillis par groupes de 5 élèves. L’objectif est de déployer un taux d’encadrement élevé pour accompagner au mieux les enfants et favoriser le développement cognitif, psychoaffectif, psychomoteur ainsi que la communication, la socialisation, l’autonomie.

« Prochainement, les enfants accueillis à l’IMP pourront suivre leur scolarité adaptée en totale inclusion au sein de l’école primaire de la ville. Un projet qui n’attend plus que le financement de l’ARS pour voir le jour. »

A l’IMPro, les jeunes suivent un apprentissage pré-professionnel dans le cadre de la préparation à l’entrée à l’ESAT.Ils sont aussi guidés dans l’apprentissage des tâches quotidiennes afin de favoriser leur autonomie : gérer son argent, préparer un repas, prendre soin de soi…

A l’ESAT, c’est déjà Noël ! Une équipe s’attèle au conditionnement d’étoiles de Noël pour les emballages cadeaux de fin d’année.
A l’atelier suivant, le calcaire n’a qu’à bien se tenir ! Les ouvriers assemblent les cassettes anti-calcaire des centrales vapeurs.
De la pêche au jardin, il n’y a qu’un pas à Dannemarie puisque 2 autres ateliers travaillent sur le contrôle qualité et le conditionnement d’articles de pêche et d’engrais pour Algoflash.
Enfin, le dernier groupe est en charge du packaging de tissu antidérapant que l’on glisse sous les tapis.

« La particularité de cet ESAT est de multiplier les clients et de diversifier la production pour que chacun trouve sa place. Les collaborations locales sont privilégiées. »

 

Côté restauration, le service et la cuisine sont assurés par une équipe composée de travailleurs d’ESAT et de salariés. Ils sont en charge du déjeuner pour l’ensemble des personnes accueillies au sein des ESMS, et pour le périscolaire de Dannemarie. Ils fabriquent également les repas pour les livraisons à domicile prises en charge par l’ASAME.

Enfin, la Résidence Malraux offre une formule d’habitat inclusif avec accompagnement. Il y a 6 appartements et des locaux communs pour les réunions des locataires, les moments de convivialité, organiser des repas… « Le principe est de permettre à des personnes accueillies dans nos ESMS d’habiter dans une résidence ordinaire accompagnées par un voisin bienveillant. Une expérimentation qui est dans sa première année d’existence. Une nouvelle option pour habiter autrement. »

« La fusion entre nos deux associations m’apparait comme un projet naturel dans l’environnement actuel. Les acteurs du handicap doivent se rapprocher pour exister, se rassembler pour être entendus auprès des financeurs.
Notre attachement aux valeurs militantes de l’UNAPEI trouve toute leur place au sein d’Adapei Papillons Blancs d’Alsace.
Cette fusion est porteuse d’une dynamique forte pour les usagers, familles et salariés de l’APAEI…Elle permettra aux salariés qui en ont la motivation d’ouvrir le champ des possibles de leur carrière professionnelle.
Elle permettra aux personnes accompagnées de bénéficier d’opportunités nouvelles, d’une coordination et d’une fluidité de leur parcours.
Dans ce cadre, la dynamique présente à DANNEMARIE pourra permettre de développer une vie associative dynamique et participative, ainsi que le bénévolat au sein d’APBA, dans le cadre de liens étroits et complémentaires entre bénévoles et professionnels. »


  • En chiffres 

Carte d’identité de l’APAEI du Sundgau

170 personnes accueillies

75 salariés

71 adhérents

22 bénévoles

Le + de de l’APAEI

L’APAEI a développé une démarche de dépistage systématique de l’autisme auprès de ses usagers. Si quelque chose est détecté, les personnes sont orientées vers un diagnostic spécifique. Ainsi, 30 % des personnes accueillies dans les ESMS de l’APAEI se sont révélés souffrant de TSA.

La finalité de ce dépistage de tous est d’adapter au mieux la prise en charge et permettre l’ouverture de droits, d’accéder au SAMSAH Autisme, à des plateformes spécifiques…