Banner_P-6.png
Laetitia Lotte, secrétaire – Magali Payon, accompagnatrice – Olivier Wilk, trésorier adjoint et Nadia Tedesco, assesseur
LES TRAVAILLEURS PARTICIPENT À LA VIE DE L’ÉTABLISSEMENT

Le comité social est une instance représentative du personnel, qui ressemble beaucoup au CE.

Comme un CE, les représentants sont élus par leurs pairs. Comme un CE, il y a un Président, un trésorier, une secrétaire. Comme un CE, les représentants discutent de l’enveloppe budgétaire allouée au comité… Sauf que le comité social, n’existe que dans les ESAT du Haut Rhin. Et ceux qui prennent les décisions, ce sont les travailleurs eux-mêmes, ça c’est la grande différence.

Les quatre ESAT du Haut-Rhin ont chacun élus trois représentants. Celui-ci doit être à l’écoute de ses collègues mais il doit aussi rendre compte, proposer et débattre. Le comité social rentre totalement dans la thématique de l’autodétermination. En ce sens que ce sont les travailleurs qui gèrent cette instance. Seul un professionnel par ESAT accompagne les représentants dans leur mission. « Avant nous écrivions les comptes rendus, à nous de nous adapter pour rendre l’usager le plus autonome possible. Avec une trame adaptée, aujourd’hui, c’est le travailleur qui l’écrit », explique Magali Payon éducatrice spécialisée à l’ESAT de Soultz

Les travailleurs s’impliquent vraiment dans ce comité social. Ce compte rendu est ensuite diffusé à l’ensemble des travailleurs. Pour les représentants au comité social, c’est une fierté. Une fois par mois, ils se retrouvent entre membre du comité social, la réunion ayant lieu dans un ESAT différent. Ce sont aussi les travailleurs qui font vivre ces temps de rencontre.

« Il y a l’aspect confidentiel » explique Emilie Erhard , éducatrice spécialisée à l’Esat de Pfastatt, « ils sont à fond » remarque-t-elle. Bien sûr, il peut y avoir des incompréhensions et c’est le rôle des accompagnateurs de trouver des astuces pour que les travailleurs comprennent par eux-mêmes. Le comité social dispose d’une enveloppe de 85 000€, répartie en chèque vacances, carte cadeaux, et nouveauté cette année, chaque ESAT recevra une enveloppe de 700€ pour créer un événement festif.

A l’ESAT de Soultz, Laetitia, Olivier et Nadia préparent les cartes avantages qu’ils remettront ensuite à leurs collègues. Le comité social fait partie de leur quotidien. Laetitia a déjà fait six mandats, Olivier cinq et Nadia deux. Tous ont choisi d’être représentant car ils apprécient le côté relationnel.  « J’aime rencontrer les autres élus » commente Laetitia, « moi aussi et ce qui m’intéresse ce sont les nouveautés » ajoute Olivier, quant à Nadia « j’aime distribuer les chèques vacances et les cartes cadeaux ». Avec les 700€ prévus pour chaque Esat, ils ne doutent pas que leurs collègues vont venir leur poser des questions.

En juillet 2019, de nouvelles élections auront lieu. Nadia, Olivier et Laetitia vont-ils briguer un nouveau mandat ? Pour le moment les représentants interrogés disent ne pas encore avoir réfléchi à la question.